ligue des champion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default ligue des champion

Message par nounou le Mar 6 Nov - 20:06

Ligue des Champions : 4e journée (Preview) Une journée charnière de la phase de poule de la Ligue des Champions débute ce mardi. Plusieurs équipes pourraient en profiter pour assurer dès maintenant leur présence au prochain tour, à l’image des trois clubs anglais. Pour l’OM, et à un degré moindre l’OL, les deux représentants français, la tâche s’annonce délicate contre respectivement le FC Porto et le Vfb Stuttgart.

A mi-chemin de ce premier tour de la Ligue des Champions, l’on a déjà une vision assez globale sur les forces en présence dans cette compétition cette année : les prétendus favoris, les dénommés outsiders, mais également les équipes ayant manqué de faire honneur à leur statut, à l’image du Liverpool FC. Avant l’abord des trois dernières journées de la phase de poules, les pronostics vont bon train concernant les équipes susceptibles de prolonger jusqu’au printemps leur épopée européenne. Voici, la présentation des rencontres de cette quatrième levée.

Groupe A :
FC Porto – Olympique de Marseille :
S’étant quittés sur un score de parité aller, le FC Porto et l’Olympique de Marseille devraient se livrer un nouveau bras de fer, dont le vainqueur sera assuré de qualification pour les huitièmes. Si les Marseillais se contenteraient bien d’un nul sur les terres lusitaniennes, étant donné leur situation sportive actuelle pour le moins inquiétante, les portugais, eux, ne visent rien d’autre qu’une victoire, eux qui étaient assez frustrés de ne repartir qu’avec un seul point de Vélodrome. Leader indiscutable de leur championnat, les hommes de Jesualdo Ferreira se feront un malin plaisir d’enfoncer l’OM et se rendre à Liverpool avec l’esprit libéré et le sentiment de devoir accompli. Aux phocéens de savoir tenir le choc et de se surpasser comme ils l’ont si bien lors de leurs précédentes sorties continentales.

Liverpool FC –Besiktas Istanbul
A Liverpool, rien ne va plus. Rafael Benitez, le manager, a beau clamer qu’il n’y a pas de péril en la demeure, le bilan comptable des vice-champions d’Europe à l’issue des trois premiers matches dans ce Groupe laisse indéniablement penser le contraire. Avant d’affronter le Besiktas ce soir, les Reds ne comptent qu’un seul et misérable point. Sauf un impressionnant renversement de vapeur, leur parcours européen va s’achever dès le mois de décembre. Du côté d’Anfield, un tel scénario est tout sauf acceptable. Steven Gerrard, le capitaine, le sait parfaitement et a tenu à mobiliser ses coéquipiers. Le Scouser promet une démonstration de force face à une équipe turque qui n’a rien de foudre de guerre, malgré son résultat flatteur de l’aller. Le réveil des Merseydiers risque d’être fatal ce soir aux protégés de Saglam Ertugrul.


Groupe B :
Schalke 04 – Chelsea FC
Chelsea est-il devenu ce rouleau compresseur qui dévastait tout sur son passage dans un passé il y a pas si lointain. Intraitable depuis maintenant un mois, que ça soit sur la scène européenne ou continentale, la bande à Avram Grant s’est complètement relancée après un début de saison décevant. Les Drogba, Lampard et autres retrouvent de leur efficacité et les résultats de l’équipe s’en ressentent. Revenus à la quatrième place de la PL, les Blues sont à trois points d’assurer leur présence au prochain tour de la Ligue des Champions. Les trois points qu’ils pourraient bien glaner ce soir à Gelsenkirchen, face à une équipe de Schalke en proie au doute, suite notamment à son revers contre la lanterne rouge de la Bundesliga, mercredi. A l’aller, les londoniens l’avaient emporté deux à zéro. Ce soir, une revanche constituerait une vraie surprise tellement le niveau actuel des deux formations semble être éloigné.


FC Valence – Rosenborg BK
Y aura-t-il un effet Koeman ? C’est la question que tous les supporters des Los Che se posent. Le technicien néerlandais arrive d’Eindhoven, précédée d’une bien flatteuse réputation. Celle d’un entraîneur ayant toujours su emmener les équipes qu’il a drivées vers les quarts de finale de la plus belle des compétitions. Avec une marge de manœuvre assez réduite, saura-t-il en faire autant cette fois-ci. Le FC Valence n’a pris que trois points sur les neuf possibles lors de ses trois premières sorties, et un faux-pas aujourd’hui serait quasi synonyme d’élimination. Contre les Norvégiens de Trondheim, Morientes et consorts ne devraient cependant pas connaître trop de problèmes pour l’emporter. Surtout qu’ils sont animés d’un terrible esprit de revanche suite à leur revers en Scandinavie. Un succès leur serait plus que profitable, vu qu’ils s’empareront de la deuxième place de poule.



Groupe C
Olympiakos – Real Madrid
A Madrid, passer d’une phase d’euphorie ambiante à une inquiétude des plus palpables est monnaie courante. Large vainqueurs de Valence mercredi, les Merengue ont chuté de très haut en s’inclinant trois jours plus tard à Séville. Ce n’était pas la meilleure des façons de préparer le second duel face aux Grecs de l’Olympiakos. Des Grecs, qui, sur leurs terres, peuvent être très accrocheurs. La bande à Schuster sait qu’un succès ce soir lui ouvrirait les portes des huitièmes, mais a également conscience en revanche que face à cette formation hellène trop se livrer pourrait être préjudiciable. A l’aller, elle a bien failli l’apprendre à ses dépens. Van Nistelrooy, Raùl seront là pour convertir les occasions devant. Contre une équipe appelée à faire le jeu, les deux goleadors vont certainement en avoir. A eux de se montrer tout aussi efficaces que lors de leurs précédentes sorties.


Lazio de Rome – Werder Brême
Sur la sellette depuis quelques temps, Delio Rossi, le coach Biancocelesto, pourrait bien être appelé à faire ses valises ce soir si par malheur sa formation venait à ne pas l’emporter contre le Werder Brême. En effet, la Lazio commencent à gâcher progressivement, tout ce qu’elle a si bien construit lors de l’exercice écoulé. Décrochés en championnat, au bord de la sortie en Coupe d’Europe, les Rocchi et Cie se retrouvent dans un bien beau pétrin, alors qu’il y a seulement quelques mois ils faisaient trembler les plus gros en Serie A. En ce sens, une victoire contre le Werder tout à l’heure ferait le plus grand bien à cette équipe qui ne manque pas d’éléments de talent, capables de bien réagir. Dans tout autre cas, les Allemands en profiteront et se relanceront complètement après leurs deux revers initiaux.


Groupe D
Shahkhar Donetsk – Milan AC
A Milan, les crises d’ordre sportif font toujours l’effet d’une bombe. Elles ne passent jamais inaperçues et font incontestablement couler beaucoup d’encre. Celle que traverse actuellement la formation de Carlo Ancelotti commence à être bien longue et ce n’est pas les quelques coups d’éclats réussis ici et là (succès à l’aller contre le Shakhtar et à Sampdoria) qui apaisent les ardeurs. Le match de ce soir, quelque soit son issue, ne devraient pas non plus rassurer les fans Rossoneri, soucieux surtout de voir leurs protégés retrouver leur splendeur à San Siro. Quoi qu’il en soit, si les Milanais venaient à l’emporter de nouveau face à l’équipe de Mircea Lucescu leur route pour le prochain de la C1 sera toute tracée et ils ôteront une bien grosse épine de leur pied en attendant la suite de la compétition en février prochain. Dans cette optique, le retour de Ronaldo ne pourrait que les aider. Le Brésilien apparaît comme étant le seul à pouvoir raviver un secteur offensif trop irrégulier.


Celtic Glasgow – Benfica Lisbonne :
S’il y a bien une équipe sur le Vieux Continent dont les performances à l’extérieur différent complètement de celles à domicile c’est bien le Celtic Glasgow. Le club catholique de la capitale écossaise a en effet la particularité de se montrer presque intraitable sur ses terres. Beaucoup s’y sont cassés les dents, à l’image d’un Milan, venu ici il y a un mois constater toute la ferveur mais aussi le rôle prépondérant du bouillonnent public des Bhoys. Ce soir, c’est à Benfica Lisbonne qu’est promis l’enfer. D’autant plus que les Aigles de Camacho ont eu le « malheur » de battre à l’arrachée Nakamura et ses coéquipiers il y a quinze jours. Au coude à coude au classement, les deux équipes se donneront certainement à fond ce soir. Si pour le vainqueur rien n’est assuré, le perdant dira certainement adieu à ses espoirs de franchir ce premier tour.

bounce
avatar
nounou
Un(e) DjeunZ
Un(e) DjeunZ

Masculin
Nombre de messages : 143
Age : 25
Oû suis-je : ici
Loisirs : foot _ ball
Date d'inscription : 22/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.realmadrid707.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum